C’est tout un combat. La difficulté vient du charbon végétal alimentaire que nous utilisons pour le Black sésame. Il n’en contient que 0,9% – c’est très, très peu oui !

Le règlement européen qui régit actuellement le mode de production biologique stipule que ce charbon végétal médicinal, également appelé E153, charbon actif ou activé, ne peut être utilisé que dans deux produits alimentaires en tant qu’additif : le chèvre cendré, et le morbier.

L’ironie de la chose ? Suivant ce même règlement, le charbon végétal n’est pas considéré comme un ingrédient d’origine agricole (annexe VIII). Et jusqu’à 5% d’ingrédients non issus de l’agriculture biologique peuvent être intégrés dans les produits transformés certifiés bio.

Enfin, ce même charbon végétal médicinal qui exclut toute possibilité de faire certifier notre chouchou Black de sésame, est commercialisé dans la filière bio en tant que complément alimentaire, et autorisé dans les procédés de transformation en tant qu’auxiliaire technologique. Cherchez l’erreur !