En bref, la drêche de céréales est à la bière ce que la pulpe de fruit est au jus d’orange. Pour faire de la bière, il faut concasser les céréales maltées, les laisser infuser à grande eau et enfin les filtrer. Grâce à ce procédé :

  • Les sucres se retrouvent dans l’eau, donnant le jus très sucré qui va être transformé en bière. Ce jus s’appelle du moût, dénomination commune avec par exemple la production du vin !
  • La partie solide est un concentré de fibres et de protéines : voilà la drêche, ressource alimentaire ultra-locale et inexploitée en alimentation humaine.